La Haute-Loire, un Département qui se mobilise pour ses territoires 

Nous avons le plaisir d’accompagner le projet de création d’une plate-forme d’ingénierie au sein du Département de la Haute-Loire.

Pourquoi créer un tel service ?

Un constat à la base de cette idée : des projets ne voient pas le jour en raison de la trop grande technicité/complexité qu’ils requièrent. Les collectivités n’ont pas toujours le temps et/ou la taille suffisante pour avoir les compétences nécessaires en interne.

Dès lors, une mission pour « Ingé 43 » : accompagner les élus du territoire dans la conception, la réalisation et l’évaluation de tous leurs projets (aménagement de bourg, de voie verte, de gîtes, volet numérique, eau et assainissement, problématiques juridiques ou encore environnementales).

 

Quelle démarche ? 

C’est une logique itérative qui a été adoptée pour la montée en puissance de ce nouveau service :

  • dans un premier temps nous avons travaillé sur le modèle proposé avec les services du Département,
  • puis une version « test » du service a été lancée et éprouvée au travers de projets réels pendant un an,
  • après une capitalisation sur les enseignements de cette année et une réinterrogation du modèle, la mobilisation de partenaires pour délivrer ce service a été étendue à l’extérieur du Département et s’est concrétisée lundi dernier par la signature d’une charte de partenariat.

Ce nouveau service n’a évidemment pas vocation à se substituer aux acteurs privés mais à apporter une aide globale aux petites collectivités, comme l’a rappelé le président du Département Jean-Pierre Marcon lors de la signature de la charte qui a réuni les services de l’Etat, le Centre de gestion, la Société publique locale du Velay, les deux Parcs naturels régionaux et le Syndicat d’énergie 43.

 

Une nouvelle dynamique (en interne et avec les partenaires)

Les agents mobilisés dans la démarche ont opéré un véritable changement de posture : ils s’appuient davantage sur les usages pour concevoir leurs services.

Dans une démarche d’amélioration continue, le travail sur Ingé 43 n’est pas terminé ! L’atelier que nous avons animé la semaine dernière avec les différents partenaires autour de la question des besoins utilisateurs (cf. photographie ci-dessus) en est la preuve.

 

Partager une vision commune, animer un réseau de partenaires, coordonner l’action au profit des élus des territoires… autant de défis qu’il reste à relever pour Ingé 43 !